Une garde-robe minimaliste ou capsule wardrobe

La Garde-robe minimaliste, un dressing responsable et pratique

Remercions l’industrie de la mode, les médias et notre folle envie de shopping, qui nous pousse depuis bien des années, à entasser des centaines de vêtements dans notre dressing. Résultat : chaque matin, il faut passer de longues minutes, à hésiter, devant sa penderie, quand on ne manque pas de réaliser, dans une prise de conscience, à quel point notre dressing est bien peu responsable…

Avoir une garde-robe minimaliste, c’est profiter, au quotidien, de nombreux avantages. Un gain de temps, des économies d’argent, une logique de développement durable et du stress inutile en moins, autant de bienfaits dont vous pourriez profiter avec votre garde-robe minimaliste…

Retour sur les conseils à appliquer pour se créer une garde-robe minimaliste !

Pour une garde-robe minimaliste, on commence par faire du tri

Pour un dressing minimaliste, la première des choses à faire consiste à trier ses vêtements et accessoires.
Pour cela, on ouvre les portes de ses armoires, on sort ses accessoires, ses bijoux, ses sacs à main et ses chaussures, avant de faire un grand ménage.
Le but étant de se débarrasser de tout ce qui est superflu : les vêtements jamais portés, les pièces de mauvaise qualité, les robes que l’on garde “au cas où”, les sacs à mains quelque peu usés, et les accessoires par dizaines que l’on ne prend plus le temps de porter.
L’objectif est alors de garder ce que l’on porte, régulièrement, des pièces qui dans lesquels on se sent à l’aise, qui nous ressemble, loin des tenues achetées pour suivre la mode que l’on ne porte, finalement, jamais !

Dans une logique de développement durable, on prend le temps de revendre les pièces sur des sites d’économie collaborative, ou de faire des dons à des associations !

S’offrir des pièces basiques de qualité, plutôt que la quantité

Pour avoir une garde robe minimaliste, il est essentiel de détenir les vêtements basiques, ceux que l’on porte en toutes circonstances : jeans, robe, chemise, pull, pantalon, tee-shirt, jupe…
On prend le temps de s’offrir des pièces de qualité, qui en toute logique, apporteront une durée de vie appréciable à votre dressing.
Grandes marques, ou produits issus du commerce équitable, à vous de faire le choix de vêtements qui vous correspond !

Avoir une garde-robe minimaliste inclut donc l’idée de revoir sa manière de faire du shopping. Quand on avait l’habitude de rentrée d’une journée shopping, les bras chargés de paquets, ayant opté pour la quantité, on change de perspective. On achète donc moins, ce qui est essentiel, et de qualité !

En s’arrêtant quelques instants sur l’impact écologique d’une garde-robe minimaliste, on comprend alors à quel point cela permet de venir à bout, à votre échelle, de la consommation de masse, aux conséquences néfastes. On arrête de s’offrir des vêtements d’une piètre qualité qui ne résisteront pas à plus de 5 lavages, luttant ainsi contre le gaspillage !

Saviez-vous que les français portent en moyenne 30% de leurs vêtements ? Cela signifie que les 70% restants ne sont jamais portés et restent sagement au fond d’un placard.

 

L’objectif est de réfléchir à moins acheter mais à acheter “utile”. Donc réfléchir à ce qui me va, en terme de coupes, de couleurs, de motifs… c’est réellement une quête de son propre style, une lutte contre la tentation de la nouveauté, un rapport au corps et aux vêtements plus simple. En pratique, être minimaliste dans son dressing, c’est arrêter d’avoir des vêtements dans lesquels on se sent mal. C’est aussi arrêter d’avoir une penderie qui débordent avec des vêtements que l’on ne met jamais. C’est savoir se satisfaire de moins et prendre plaisir à porter les mêmes vêtements et à trouver une nouvelle qui s’insèrera parfaite dans notre dressing.

J’aimerais proposer ces pièces incontournables et “ultimes” d’une garde-robe, et permettre aux personnes soucieuses de leur consommation de co-créer ce changement

Aidez-moi à créer vos prochains basiques que vous garderez pendant des années en répondant au questionnaire ci-dessous (cliquez sur “participer au questionnaire” pour le lancer)  :

Les commentaires ne sont plus disponibles